Ma vie rêvée

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mon imprimante est lente sous Linux

J'ai acheté en début d'année une imprimante laser noir&blanc (celle là) pour me libérer des problèmes récurrents de cartouches de ma jet d'encre.

Elle est parfaitement reconnue et gérée via cups sous GNU/Linux (pilote samsung-postscript).

Après quelques jours d'utilisation pour imprimer les cours et devoirs des enfants, on ne peut que constater qu'elle est lente. Pas pour imprimer, mais le temps entre l'envoi de la commande d'impression et l'impression en elle même. On parle ici de quelques dizaines de secondes pour un document très simple à plusieurs minutes pour un document avec quelques images, voire dans certains cas l'impossibilité d'imprimer purement et simplement (notamment les présentations type impress ou powerpoint). Une imprimante de la même marque et d'un modèle légèrement inférieur est capable d'imprimer les mêmes documents quasi instantanément depuis le windows 7 du bureau.

Ce qui pointerait vers un problème lié à cups. Je me suis donc plongé dans la configuration pour finalement tomber sur l'option :

pdftops-renderer

du fichier /etc/cupd/printer.conf ; elle permet de définir l'outil qui convertit le format interne de cups (pdf) en un format compréhensible pour l'imprimante (Ici, le format postscript).

Par défaut, cups utilise l'outil pdftops de ghostscript qui fourni des fichiers compatibles avec presque toutes les imprimantes postscript existantes. Son défaut est qu'il génère des fichiers postscript qui sont généralement d'une très grande taille (dans certain cas, plusieurs centaines de Mio) ce qui rend leur traitement par l'imprimante très lents voire impossible.

Heureusement, il est possible de changer cet outil via l'option ci-dessus. La liste complète est dans la documentation de cups ; les autres outils sont souvent un peu moins compatible mais génèrent des fichiers souvent plus optimisés. Dans mon cas, j'ai modifié la configuration de cups pour qu'il utilise l'outil pdftocairo (à faire en root) :

lpadmin -p nom_imprimante -o pdftops-renderer-default=pdftocairo

suivi d'un redémarrage de cups et voilà. Vous pouvez aussi, après avoir stoppé cups, éditer le fichier /etc/cups/printers.conf pour ajouter la ligne :

Option pdftops-renderer pdftocairo

dans la partie correspondant à l'imprimante à modifier.

Références :

https://fedoraproject.org/wiki/How_to_debug_printing_problems#Printing_takes_a_long_time_or_doesn.27t_print_at_all

https://github.com/OpenPrinting/cups-filters

https://openprinting.org/printer/Samsung/Samsung-ML-371x

 

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://mjules.littleboboy.net/carnet/index.php?trackback/283

Fil des commentaires de ce billet